Sonnambula Dessay Florez

Chœur et Orchestre du Metropolitan Opera de New York (chef de chœur : Donald Palumbo), direction : Evelino Pidò. N’oublions pas les excellents rôles secondaires, le Conte, incarné par la splendide basse Michele Pertusi, notamment avec sa prestance et son rayonnement impressionnants et Lisa (la soprano Jennifer Black) avec sa jalousie bien campée.

Avec : Natalie Dessay, Amina ; Juan Diego Flórez, Elvino ; Michele Pertusi, Rodolfo ; Jennifer Black, Lisa ; Jane Bunnell, Teresa ; Jeremy Galyon, Alessio ; Bernard Fitch, le notaire. Sous-titrage en anglais, français, allemand, espagnol et chinois. Ajoutons un copieux chœur très présent et puissant, tout de nuances et riche d’une sommation de jeux de scène individuels très spectaculaires : il est le peuple et illustre l’histoire, aussi spontané et versatile que primaire dans ses appréciations. Chœur et Orchestre du Metropolitan Opera de New York (chef de chœur : Donald Palumbo), direction : Evelino Pidò.

Sans aucun doute, mais, comme au théâtre en général elle est prétexte à donner à entendre de belles voix, de beaux airs et un orchestre souvent dispensateur d’un grand charme et d’innombrables parties très généreuses !

L’histoire elle-même nous paraît-telle peu vraisemblable ?

The critics dismissed Ms Zimmerman’s production concept as alternatively tired or incoherently executed (or both); the audience felt distracted and disorientated by the constant stage business; and the conductor, Evelino Pidò, was castigated by some as “too halting” (though praised by others as “supportive of his singers” – which just goes to show you can’t please all the people all of the time).

Despite all the baggage, the chance to hear Natalie Dessay and Juan Diego Flórez singing Bellini’s exquisite music still makes this well worth a watch online, not least because Bellini’s charmingly fragile work is increasingly difficult to stage – whatever the concept – for a modern audience.This production may not be to everyone's tastes, however I personally found it a riot and imaginatively staged.The production updates the opera to a modern setting-something that has been done with mixed results, this production is an example of this working, while the 2005 production of Don Carlos with Ramon Vargas is an example of one that doesn't-, with the set looking like a large upper story studio room with large windows and the story reading like a play within a play, however while I understand why people mayn't consider this change adding much to the opera, it didn't detract from my enjoyment of it.I love opera, and am very fond of Bellini's music.La Sonnambula's story may be slight but the music is absolutely beautiful.Besides, the sets do look great and the costumes too.Natalie Dessay especially looks radiant and adorable.Wir verwenden Cookies, um Inhalte zu personalisieren, Werbeanzeigen maßzuschneidern und zu messen sowie die Sicherheit unserer Nutzer zu erhöhen.Wenn du auf unsere Website klickst oder hier navigierst, stimmst du der Erfassung von Informationen durch Cookies auf und außerhalb von Facebook zu. Enregistré au Metropolitan Opera, New York, le 21 mars 2009. De l’autre vous élisez un ténor, sincère, un brin macho, emporté par la fougue de ses sentiments et profondément trompé par les apparences, Elvino : Juan Diego Flórez. Avec : Natalie Dessay, Amina ; Juan Diego Flórez, Elvino ; Michele Pertusi, Rodolfo ; Jennifer Black, Lisa ; Jane Bunnell, Teresa ; Jeremy Galyon, Alessio ; Bernard Fitch, le notaire. Sous-titrage en anglais, français, allemand, espagnol et chinois. D’un côté vous choisissez une soprano mutine, expressive à souhait, totalement immergée dans son rôle d’Amina la promise, pure, aimée mais dont le somnambulisme provoque un quiproquo dramatique : la soprano Natalie Dessay. Enregistré au Metropolitan Opera, New York, le 21 mars 2009. Pour toute demande de reproduction du texte, écrivez-nous en citant la source que vous voulez reproduire ainsi que le site sur lequel il sera éventuellement autorisé à être reproduit.

SHOW COMMENTS

Comments Sonnambula Dessay Florez

The Latest from nexusnotes.ru ©